Hypnothérapeute

Traitement de la dépression en hypnothérapie

Traitement de la dépression en hypnothérapie

La dépression est souvent due à l’accumulation de souffrances et d’émotions négatives, à partir d’évènements ponctuels traumatisants et/ou d’un vécu longtemps empreint de difficultés (séparation, divorce, décès, périodes de stress ou de solitude, manques, accompagné souvent d’un état d’anxiété ).

Il y a de très bons résultats de l'hypnose dans la mesure où l'indication est posée sur quelque chose de précis. Pour une dépression, il y aura peut-être en plus des médicaments, une psychothérapie de soutien... Ce sera plus général.

Une personne dépressive est usée par la lutte permanente contre tout cela. Il faut donc l’aider à se soigner, ce qui veut dire à prendre conscience de ce qui cause cette dépression et se débarrasser de ce qui l’empêche de guérir (l’attachement au passé, à la famille, le manque de lâcher prise, un côté rancunier, l’impression d’être prisonnier, l’impression que son passé fait partie de soi…).

Se soigner veut dire prendre soin de soi et cela veut dire se changer pour redevenir soi-même, c’est-à-dire quelqu’un qui va bien.

Peut-on guérir de la dépression? Oui et grâce à l’hypnose

Témoignages

Compte tenu des règles déontologiques de respect du secret professionnel et de réserve vis-à-vis des patients, les prénoms ainsi que certains éléments biographiques ont été modifiés.

A quarante ans, Monique n'a jamais connu d'hommes. Dernière d'une fratrie de neuf enfants, elle a grandi à la campagne dans la ferme familiale. Elle vit très isolée et vient me consulter dans un état dépressif avec « l'envie d'en finir ». Elle fait pourtant l'effort de faire le trajet de Rennes jusqu'à Paris. Malgré dix années de psychanalyse, elle n'arrive plus à avancer dans sa vie et souffre toujours de l'inceste qu'elle a subi durant son enfance ; son frère aîné, alors âgé de dix-huit ans, a commencé à abuser d'elle lorsqu'elle avait huit ans. Sa mère s'en est aperçue mais n'est jamais intervenue.
(Sept mois après notre dernière rencontre, je reçus, de sa part, ce SMS qui me fit réellement plaisir.

Ici Monique ... J'étais venu de Bretagne pour vous voir en début d'année. Je vous écris pour vous dire que tout va bien et que je vais me marier le ... Merci pour tout avec mon amical souvenir.
Monique ...)

Définition de la Dépression ou plutôt des dépressions et symptômes.

La dépression est considérée comme une maladie qui peut prendre plusieurs formes. Bien souvent, on peut la reconnaître aux signes suivants : tristesse insoutenable, fatigue anormale, envie de rien, tout devient difficile ou stressant ou fait peur, perte d’appétit ou trop d’appétit, dépendances, perte de libido, repli sur soi, douleurs ou tensions musculaires inexpliquées, migraines, insomnies ou sommeil trop long… Les symptômes sont nombreux et peuvent être assez différents selon les personnes.

La dépression peut être masquée et prendre la forme d’une maladie grave.

Cela peut toucher tout le monde car personne n’est Superman, en ce sens, c’est un peu comme une torture psychologique : l’esprit de la personne craque sous l’accumulation de trop de négatif.

Il y a des dépressions :

Dépression légère,
Dépression graves,
Dépression bipolaire,
Dépression chronique…

Les angoisses sont le signal d’alerte pour prévenir qu’il est urgent de faire quelque chose!

Quand le vase est plein, tout déborde (les larmes aussi souvent). Le problème n’est donc pas la dernière goutte, (qui a fait déborder le vase) mais toutes les choses accumulées qui ont trop rempli le vase. Ce vase, je peux vous aider à le vider et même à le percer pour éviter qu’il se remplisse à nouveau. Certains d’entre vous auront plutôt impression d’être au fond du trou et d’avoir l’impression de ne pouvoir en sortir!

Cette main tendue, pour vous aider, peut sembler difficile à prendre pourtant il vous faut le mode d’emploi pour sortir de ce trou que seule cette main pourra vous donner.

Traitements pour dépression

Pour les médecins, la dépression se traite avec des médicaments, et/ou on conseille d’aller voir un « psy ». Donc, on peut soit donner une béquille ou soulager la personne, soit traiter la cause : l’esprit de la personne.

Aider l’esprit de la personne à se soigner est plus difficile car cela demande plus d’efforts et il faut se remettre en question, alors que soigner par les médicaments semble facile, il faut juste trouver la bonne molécule ou le bon cocktail de molécules. Il est préférable, lors d’un épisode de dépression, de privilégier les deux approches en même temps.
Les médicaments ont l’avantage de diminuer la douleur mais ne soignent pas les causes : ils permettent d’attendre que le temps passe, en espérant que la souffrance accumulée diminue.
Mais si l’esprit de la personne n’a pas réussi à aller mieux jusque là, il y a peu de chance qu’il y parvienne avec l’aide seule des médicaments… C’est d’autant plus vrai quand il y a eu plusieurs épisodes de dépression.

Aller voir un « psy » classique permet d’analyser, de comprendre, de connaître les raisons de la dépression. Cela peut-être utile mais cela prend du temps.

Je pense qu’il est plus judicieux de mettre en place une solution aussi. Connaître les causes d’un problème ne suffit pas pour résoudre (ça aide quand même!), il faut aussi une solution … Ainsi, je cherche toujours à aider mes patients, non pas à comprendre pourquoi tout cela est arrivé, mais à utiliser un mode d’emploi pour aller mieux.

Je commence par vous aider à vous débarrasser de ce qui empêche de guérir, de sortir vite de la dépression (l’attachement au passé, le manque de lâcher prise, un côté rancunier, l’impression d’être prisonnier, l’impression que son passé fait partie de soi…).

Ensuite, j’aide les personnes à se défaire de l’anxiété et du stress généré par plusieurs traits de caractère.

Puis, je désensibilise tous les traumatismes, souvenirs douloureux ou négatifs et les conséquences gênantes (symptômes, blocages, maladies psychosomatiques). En faisant tout cela, vous retrouvez automatiquement votre confiance en vous, vous devenez serein et finalement vous vous sentez bien.
Pour reprendre la métaphore du vase, je dirais que l’hypnose eriksonnienne permet de prendre ce vase, de le vider complètement, voire même de le percer, pour qu’à l’avenir il devienne très difficile à remplir car il aura tendance à se vider automatiquement.

En pratique, le nombre de séances varie de 2 (exceptionnel) à 7 (exceptionnel), la moyenne se situant à 3-4 séances d’Hypnose.

J’essaie toujours de travailler en un minimum de séances pour que vous puissiez aller mieux le plus vite possible.
C’est aussi une technique de communication, destinée à vous aider à vous donner les modes d’emplois nécessaires pour avancer, sous forme de métaphores, de suggestions.
Où consulter avec un hypnothérapeute ?
Le Père Olive est formé et possède une expérience considérable dans l'accompagnement par l'hypnothérapie.
L'ANAMNÈSE: votre thérapeute vous aidera à déterminer des objectifs qui tiennent compte de vos motivations et qui respectent votre intégrité.
LA SÉANCE D'HYPNOSE: votre hypnotiseur vous proposera l'induction hypnotique qui vous correspond le mieux et le travail thérapeutique le plus adapté.
Me contacter au 07 62 42 51 38 ou sur ma boite mail otourill44000@gmail.com .
Sur rendez-vous un jour sur deux de la semaine.
Pour les urgences 7 jours sur 7.
Tarif 50 € la séance , 25 € pour les étudiants.

https://www.facebook.com/lepereolive

×